Guide d’utilisation de la chaleur résiduelle dans les installations de biogaz

L'utilisation de la chaleur résiduelle dans les installations de biogaz a progressivement augmenté au cours des années. Néanmoins, un potentiel considérable de la chaleur reste encore inutilisé. Souvent, il n'est pas exploité parce que la chaleur n'est pas considérée comme une source de revenu pertinente et ne reçoit donc pas l'attention nécessaire. Il existe de nombreuses façons de récupérer la chaleur qui peuvent être lucratifs pour l'opérateur et qui représentent une valorisation judicieuse.

Afin d'augmenter le rendement économique et énergétique, la chaleur des centrales de cogénération devrait être utilisée le mieux possible. Ensemble avec la production d'électricité, le rendement global devrait être aussi élevé que possible. Ce n'est pas toujours le cas aujourd’hui, en particulier dans les installations de biogaz agricoles, qui sont souvent très éloignées des consommateurs potentiels de chaleur. C'est pourquoi il est important que toutes les mesures d'utilisation de la chaleur soient envisagées et mises en œuvre de la manière la plus cohérente possible. Le présent guide décrit toutes les technologies, leur potentiel ainsi que leurs avantages et inconvénients. Des exemples pratiques l'illustrent de manière claire et lisible. D'une part, il devrait servir de source d'inspiration, et d'autre part, renvoyer directement à des installations de référence qui peuvent servir d’exemples de récupération de la chaleur pour une exploitation spécifique.

Le guide s'adresse aux groupes cibles suivants:

  • Les exploitants et les planificateurs d'installations de biogaz existantes qui souhaitent réfléchir à une utilisation rationnelle de la chaleur.
  • Les bureaux d'études et les futurs constructeurs impliqués dans la planification et la construction des installations.
  • Les investisseurs potentiels qui souhaitent s'informer sur les possibilités d'utilisation de la chaleur résiduelle et sur l'évaluation entre la production du biogaz et le fonctionnement de la cogénération. Cette catégorie comprend les bailleurs de fonds tiers, les entrepreneurs et les autres parties concernées.

Les deux premières catégories sont plus significatives que la troisième en termes de récupération de chaleur résiduelle. Le guide est donc adapté aux exploitants d'installations actuelles et futures et aux bureaux d'études.

Le guide peut être téléchargé ici.